<< Previous Next >>

Nymphea caerulea


Nymphea caerulea
Photo Information
Copyright: Jessy Clement (Iarnvidsson) (119)
Genre: Plants
Medium: Color
Date Taken: 2008-08-19
Categories: Flowers, Water Plants
Camera: Nikon D 80, Nikkor 18-135mm f/3.5-5.6G
Exposure: f/5.6, 1/60 seconds
More Photo Info: [view]
Photo Version: Original Version
Theme(s): My Purple Obsession 2 [view contributor(s)]
Date Submitted: 2008-11-14 3:24
Viewed: 6739
Points: 4
[Note Guidelines] Photographer's Note
Nymphea caerula Savigny dans la serre du Jardin Botanique de Caen.

Nymphea caerulea Savigny dans la serre du Jardin Botanique de Caen.

Nymphaea caerulea, Lotus Bleu, Lotus d'Egypte
Nom commun : Lotus Bleu, Lotus d'Égypte, nommé par les anglophones 'Egyptian Lotus'.
Nom latin : Nymphaea caerulea Savigny
famille : Nymphaeaceae
catégorie : vivace aquatique.
feuillage : flottant, persistant, vert brillant, épais, écussonné avec des tiges charnues et rigides. Feuille de 40 cm, à l'ovale arrondi, irrégulièrement dentée, fendue à la base, tachetée de pourpre sur le revers.
port : étalé
floraison : de juin à septembre, parfumée, s'ouvrant le matin durant 3 jours, bien au-dessus du niveau de l'eau. Fleur de 7-15 cm, une vingtaine de pétales
étroits, pointus, implantés en spirale, étamines entre 30 et 190.
couleur : bleu tendre, blanc vers le centre, aux étamines jaune.
fruits : baies charnues, mûrissant sous l'eau.
croissance : rapide.
hauteur : immergée 25-45 cm, envergure 1 à 1,50 m.


NB : Lotus est un mot latin, qui vient du grec "lotos", désigne des plantes de la famille des légumineuses. Pour Linné et les botanistes, le lotus est le lotier.
Ce genre comprend une cinquantaine d'espèces de vivaces aquatiques persistantes ou caduques, rustiques ou tropicales, à floraison diurne ou nocturne, plus ou
moins odorant suivant l'espèce.
Ce Lotus bleu, est aussi avec Nymphaea lotus, le Lotus sacré des Egyptiens "sushin", que l'on retrouve stylisé sur les fresques, les chapiteaux des temples, aussi chez les Assyriens. Le Nymphéa serait né d'une nymphe morte de jalousie pour Héraclès ( récit de Pline). Dans la mythologie grecque et romaine, dédié aux divinités protectrices des jeunes filles et déesses des eaux. Les tiges, les rhizomes et les graines sont comestible, utilisée depuis la nuit des temps pour ses propriétés calmante et sédative (rhizomes et fleurs).
Appelé autrefois "L'herbe aux moines" coupant les élans amoureux. L'analyse chimique a prouvé que certains d'entre eux contiennent plus ou moins de la
nuciférine et de la nor-nuciférine.


Only registered TrekNature members may rate photo notes.
Add Critique [Critiquing Guidelines] 
Only registered TrekNature members may write critiques.
Discussions
None
You must be logged in to start a discussion.

Critiques [Translate]

Hello Jessy
This is truly beautiful. The colours portrayed are rather exceptional and you have captured it with style and artistic flair. Looking at this image makes my screen come alive and I could not let it pass without adding it to my personal theme “My purple obsession” Camera work is splendid, just like the focus, sharpness and composition. I must compliment you on this, as it is really gorgeous. This is indeed a beautiful animal. Thanks for sharing. Kind regards.
Anna

Bonjour Jessy,
J'aime beaucoup trop ces fleurs pour rester indifférent à ta publication même si l'éclairage, un peu trop violent, empêche d'apprécier les détails du centre de la fleur.
A bientôt sur TN pour de nouvelles aventures.
Gérard

Calibration Check
















0123456789ABCDEF